Ma Sexualite
mice

Professionnels de la santé

  • Taille du Texte

Petite enfance (2-5)

 

À plusieurs points de vue, le développement de la sexualité entre 2 et 5 ans est la prolongation des processus-clé du développement qui ont été entamés à la première enfance. Par exemple, autour de l'âge de trois ans, l'enfant devrait avoir un sens clair d'être un garçon/une fille, et un sentiment d'autonomie et de confiance en soi plutôt qu'un sentiment prépondérant de culpabilité et de honte. En ce qui a trait aux sexes, la plupart des enfants âgées de trois ans peuvent identifier les gens dans des photos ou à la télé, et les poupées, comme étant de sexe masculin ou féminin et ils peuvent dire à un adulte qu'ils sont un garçon ou une fille.

À l'âge de deux ans, les enfants sont déjà très familiers avec leur corps. Maintenant, dans le cadre du processus d'apprentissage, ils commenceront à s'intéresser au corps d'autrui, tant ceux des adultes que des enfants, et à en être curieux. La reconnaissance que les enfants de sexe opposé, les enfants plus âgés et les adultes ont un corps différent du leur nourrit cette curiosité. En raison du fait que les organes génitaux sont le plus souvent recouverts de vêtements, l'intérêt qui leur est porté peut être rehaussé. Par exemple, l'enfant sera probablement curieux par rapport aux seins de sa mère, au pénis de son père et de la raison pour laquelle les adultes ont des poils pubiens alors que les enfants n'en ont pas. Les enfants jèteront des coups d'oil furtifs lors de leurs visites aux toilettes. Les parents peuvent en profiter pour continuer à enseigner les termes justes des organes génitaux, puisque plusieurs enfants de cet âge auront inventé des euphémismes pour les organes génitaux. Ce genre d'interaction avec les parents peut également s'avérer l'occasion d'introduire la notion de la vie privée. Avant l'âge de cinq ans, les enfants doivent apprendre que la nudité et la sexualité ne sont pas pratiqués en public.

Dans le cadre de leur grande curiosité à l'endroit du corps humain, les enfants de cet âge peuvent commencer à jouer à des jeux tel « je te montre le mien si tu me montres le tien » au cours desquels les enfants du même sexe ou de sexe opposé se montrent leurs organes génitaux. « Jouer au docteur » ou « Jouer à la maman et au papa » sont des jeux semblables. Ces activités relèvent davantage de la curiosité que de l'activité sexuelle. Certains enfants jouent à ces jeux avec leurs amis et avec leurs frères et soeurs d'âge semblable. D'autres ne s'adonneront pas à ces jeux.

« Jouer au docteur » ou « Jouer à la maman et au papa » sont des moyens typiques par lesquels les garçons et les filles peuvent constater à quel point le corps d'autres enfants, notamment les organes génitaux, sont semblables et différents du leur, et par lesquels ils peuvent expérimenter avec les rôles de « Maman » et « Papa ». En soi, ces jeux peuvent s'avérer des expériences d'apprentissage positifs pour l'enfant. Les jeunes enfants peuvent se caresser, s'embrasser et se toucher. Par contre, il importe de faire la distinction entre les situations où les enfants s'adonnent à un jeu approprié à leur âge et celles où l'interaction reflète davantage les comportements sexuels adultes. Par exemple, les touts petits ne s'adonnent pas typiquement aux contacts oraux-génitaux. Les enfants qui affichent ce genre de comportement peuvent imiter ce qu'ils ont vu à partir de médias sexuellement explicites (télé, vidéos, films, etc.) Dans certains cas, l'expression de comportements sexuels adultes peut être un indice que l'enfant a été victime de violence sexuelle.

Il importe que les activités du genre " je te montre le mien si tu me montres le tien " et autres formes de jeu exploratoires soient consentants et qu'un enfant ne soit pas contraint à participer à des activités qui le mettent mal à l'aise. Chez les enfants du groupe d'âge de 2-5 ans, il est fort probable que leurs amis intimes soient d'âge semblable. Le plus souvent, les jeux tel " Jouer au docteur " impliquent des enfants qui sont plus ou moins du même âge. Lorsque ces jeux impliquent un enfant âgé de plus de quelques années de plus que l'autre, il y a lieu de s'inquiéter. Dans de telles situations, il est moins probable que l'activité tourne autour de la curiosité mutuelle entre deux jeunes amis d'âge semblable. Des écarts d'âge significatifs entre les enfants peuvent entraîner des situations où un enfant est manipulé ou exploité par l'autre. Toute situation où un enfant plus âgé semble obliger un enfant plus jeune à participer à des comportements sexuels exige l'intervention d'un adulte. Certains enfants de 2-5 ans, tant les garçons que les filles, se toucheront ou se frotteront les organes génitaux pour se détendre, souvent avant la sieste ou à l'heure du coucher. Certains se frotteront contre les meubles ou les oreillers. Tout comme chez les bébés, cette activité n'a rien à voir avec l'excitation ni l'orgasme, contrairement aux adultes. Certains enfants ne se touchent pas les organes génitaux. Les enfants ont besoin d'apprendre que les attouchements génitaux se font en privé.

L'attouchement génital excessif peut s'avérer une réaction à un bouleversement affectif, tout comme les enfants qui se sucent le pouce ou qui se tortillent les cheveux de façon compulsive en réaction au stress. Dans certains cas, il peut être un indice que l'enfant a été victime de violence sexuelle.

À cet âge, les enfants peuvent afficher des comportements qui vont à l'encontre de ce dont on s'attend d'un garçon/d'une fille. Par exemple, un garçon peut se plaire à porter les souliers de sa mère, ou une fille peut préférer jouer avec des camions et refuser de jouer avec ses poupées. Les enfants de cet âge ont un sens clair d'être un garçon/une fille et les comportements propres au sexe opposé (p. ex. le garçon qui se plaît à porter les souliers de sa mère) ne doivent susciter de sérieuses préoccupations que s'ils s'accompagnent de confusion sexuelle (p. ex. le garçon insiste qu'il est une fille). Plusieurs enfants ne développent un sens de constance sexuelle (p. ex. la fille sait qu'elle sera toujours une fille) qu'à la moyenne enfance (5-8 ans). L'enfant qui insiste continuellement qu'il veut être du sexe opposé lorsqu'il sera grand devrait être évalué par un pédiatre.

Certains enfants commenceront à demander : « D'où suis-je venu(e)? » ou encore « D'où viennent les bébés? » D'autres peuvent être curieux à la vue d'une femme enceinte. La reproduction humaine étant un sujet vaste et complexe qui exige des fonctions cognitives au-delà de celle des bambins, une explication détaillé n'est généralement pas nécessaire, d'autant plus que l'enfant ne s'intéresserait pas aux détails. Les descriptions brèves et exactes suffisent. Toutefois, il est préférable d'être exact pour favoriser l'apprentissage futur.

Issues du développement
  • Capable de s'identifier comme étant de sexe masculin ou de sexe féminin
  • En voie de comprendre les éléments de base de la reproduction humaine
  • En voie de comprendre la notion de la vie privée par rapport à la nudité et la sexualité
  • Entre au stade de la curiosité, occasionnelle à persistante, relativement aux organes génitaux des pairs et des adultes du même sexe et du sexe opposé.
Comportements fréquents
  • Masturbation occasionnelle (réconfort ou détente plutôt qu'excitation/plaisir sexuel)
  • Exploration consentante du corps des amis d'âge semblable dans un contexte de jeu et de curiosité (p. ex. jouer au docteur)
  • Aime être nu
  • Utilise des termes d'argot pour les fonctions corporelles.
Préoccupations
  • Indices d'une possibilité de violence sexuelle (p. ex. traumatisme aux organes génitaux, comportements sexuels inappropriés pour l'âge)
  • Croyance tenace de l'enfant qu'il/elle est de sexe opposé ou qu'il/elle veut être de sexe opposé
  • Nudité ou comportement sexuel persistant en public malgré les directives reçues à l'égard de la vie privée
  • S'adonne à des activités sexuelles douloureuses ou nuisibles
  • S'adonne aux contacts oraux-génitaux
  • S'adonne aux rapports sexuels simulés ou réels (alors qu'il est déshabillé)
  • Pénétrer dans le vagin ou l'anus d'un autre enfant avec les doigts ou des objets
  • Contraindre verbalement ou physiquement un autre enfant à participer à des comportements sexuels
  • Discours ou questions obsessives ou très fréquentes au sujet de la sexualité.
Objectifs d'apprentissage
  • Enseigner la base de la reproduction (p. ex. les bébés grandissent dans l'utérus d'une femme, la nécessité d'avoir un homme et une femme pour qu'il y ait reproduction)
  • Enseigner les règles de base sur la vie privée
  • Enseigner à votre enfant que son corps lui appartient
  • Lui enseigner la différence entre les attouchements appropriés et non appropriés (bon toucher/ mauvais toucher)